MASTER EN TRANSFORMATION DES CONFLITS

Former des artisans de paix, de justice et de réconciliation

MASTER EN TRANSFORMATION DES CONFLITS

Former des artisans de paix, de justice et de réconciliation

Le Centre de Formation Justice & Paix vous propose des formations gratuites

Il vous suffit de vous inscrire

Dès votre inscription vous recevez un article qui accompagne le thème de la conférence.

PROCHAINS WEBINARS

« CRISE SOCIALE OU CRISE DE FORMATION ?»:
MANQUE D’ACTEURS DE PAIX FORMÉS PAR NOS FACULTÉS ET INSTITUTS DE THÉOLOGIE ÉVANGÉLIQUE !

  

Mercredi 31 mai 2023

de 15h à 17h (UTC+1)

Serge Oulaï

– Pasteur d’église locale en région parisienne
Doctorant en Ministère «in Global Church-Based Theological Education » à Antioch School of Church Planting and Leadership Development Ames Iowa USA
– Formateur dans le cadre de ITEA (Institut de Théologie Evangélique Appliquée) et à l’Institut Biblique de Nogent

 

Thème

« Nos sociétés peuvent mourir pendant que nos églises chantent et dansent », si les acteurs de la paix sociale ne sont pas produits dans nos facultés et instituts bibliques ! Cette conférence part du constat que ces structures produisent peu d’acteurs de paix engagés dans les crises sociales actuelles. Elle pose alors les questions suivantes. Comment apprécier l’impact des hommes et des femmes formés par ces structures dans la recherche de la paix sociale sur le terrain ? Les théologiens ne disent-ils pas que nous avons, entre autres mandats de fils de Dieu, celui d’être cohéritiers du Christ dans la gestion de la terre ? Cela ne signifie-t-il pas que nous avons des responsabilités en la matière sur les portions de terre où nous vivons ? N’est-il pas vrai aussi que la gestion en question oblige le chrétien à être un agent de justice et de paix ? Cependant, la question se pose de l’impact de cette élite que les facultés et instituts de théologie forment depuis de nombreuses années. Qu’est-ce que Dieu attend des hommes et des femmes qui y sont formés par rapport aux défis actuels de la justice sociale et de la paix ?

« L’EAU DU LAC ÉTAIT ROUGE»: L’EXPÉRIENCE D’UN BÂTISSEUR DE PAIX CONGOLAIS AU COEUR DES GUERRES

  

Jeudi 29 juin 2023

de 19h à 21h (UTC+2)

Mulanda Jimmy Juma

– Représentant du Mennonite Central Committee (MCC) pour le Burundi et le Rwanda
– Chercheur de l’Université Free State en Afrique du Sud
– Doctorat en Politique, Droits humains et développement de l’Université Scuola Superiore Sant’Anna, Italie

 

Thème

Emballé dans le vent de la démocratisation du continent Africain à la fin de la guerre froide, la guerre en République Démocratique du Congo, qui
dure depuis 1996, a coûté la vie à presque autant des personnes que le COVID-19 (plus de 6 millions).
Mulanda Jimmy Juma serait parmi ces victimes. Sous la protection divine, il a survécu pendant que les autres tombaient sous les balles. Au lieu d’emboiter le pas à ceux qui sèment la mort et la désolation, ou d’être simple observateur, il est devenu bâtisseur de paix et ses oeuvres ont un impact sur plusieurs continents, y compris en Afrique et en Amérique Latine. Face à la violence des milices, paramilitaires, polices et politiciens, causée en partie par la corruption et l’injustice, la réponse a été la mise sur pied des infrastructures de la paix.
Notre objectif principal au cours de cette conférence : au travers le partage d’une expérience vécue dans la construction de la paix, est d’examiner les questions sociétales en Afrique, telles que la violence électorale et les infrastructures de la paix. Dans le même ordre d’idées, d’éveiller l’Église sur la profondeur du mal, et dans son rôle prophétique comment oeuvrer pour une alternative plus efficace à la violence et l’injustice pour un monde meilleur.

PROCHAINS WEBINARS

Orateur : Fohle Lygunda li-M

« CRISE SOCIALE OU CRISE DE FORMATION ? » : MANQUE D’ACTEURS DE PAIX FORMÉS PAR NOS FACULTÉS ET INSTITUTS DE THÉOLOGIE ÉVANGÉLIQUE !

 

Mercredi 31 mai 2023

de 15 H à 17 H ( U T C+1)

Serge Oulaï

– Pasteur d’église locale en région parisienne
– Doctorant en Ministère «in Global Church-Based Theological Education » à Antioch School of Church Planting and Leadership Development Ames Iowa USA
– Formateur dans le cadre de ITEA (Institut de Théologie Evangélique Appliquée) et à l’Institut Biblique de Nogent

 

Thème

« Nos sociétés peuvent mourir pendant que nos églises chantent et dansent », si les acteurs de la paix sociale ne sont pas produits dans nos facultés et instituts bibliques ! Cette conférence part du constat que ces structures produisent peu d’acteurs de paix engagés dans les crises sociales actuelles. Elle pose alors les questions suivantes. Comment apprécier l’impact des hommes et des femmes formés par ces structures dans la recherche de la paix sociale sur le terrain ? Les théologiens ne disent-ils pas que nous avons, entre autres mandats de fils de Dieu, celui d’être cohéritiers du Christ dans la gestion de la terre ? Cela ne signifie-t-il pas que nous avons des responsabilités en la matière sur les portions de terre où nous vivons ? N’est-il pas vrai aussi que la gestion en question oblige le chrétien à être un agent de justice et de paix ? Cependant, la question se pose de l’impact de cette élite que les facultés et instituts de théologie forment depuis de nombreuses années. Qu’est-ce que Dieu attend des hommes et des femmes qui y sont formés par rapport aux défis actuels de la justice sociale et de la paix ?

Orateur : Fohle Lygunda li-M

« L’EAU DU LAC ÉTAIT ROUGE »: L’EXPÉRIENCE D’UN BÂTISSEUR DE PAIX CONGOLAIS AU COEUR DES GUERRES

 

 

Jeudi 29 juin 2023

de 19h à 21h (UTC+2)

Mulanda Jimmy Juma

– Représentant du Mennonite Central Committee (MCC) pour le Burundi et le Rwanda
– Chercheur de l’Université Free State en Afrique du Sud
– Doctorat en Politique, Droits humains et développement de l’Université Scuola Superiore Sant’Anna, Italie

 

Thème

Emballé dans le vent de la démocratisation du continent Africain à la fin de la guerre froide, la guerre en République Démocratique du Congo, qui
dure depuis 1996, a coûté la vie à presque autant des personnes que le COVID-19 (plus de 6 millions).
Mulanda Jimmy Juma serait parmi ces victimes. Sous la protection divine, il a survécu pendant que les autres tombaient sous les balles. Au lieu d’emboiter le pas à ceux qui sèment la mort et la désolation, ou d’être simple observateur, il est devenu bâtisseur de paix et ses oeuvres ont un impact sur plusieurs continents, y compris en Afrique et en Amérique Latine. Face à la violence des milices, paramilitaires, polices et politiciens, causée en partie par la corruption et l’injustice, la réponse a été la mise sur pied des infrastructures de la paix.
Notre objectif principal au cours de cette conférence : au travers le partage d’une expérience vécue dans la construction de la paix, est d’examiner les questions sociétales en Afrique, telles que la violence électorale et les infrastructures de la paix. Dans le même ordre d’idées, d’éveiller l’Église sur la profondeur du mal, et dans son rôle prophétique comment oeuvrer pour une alternative plus efficace à la violence et l’injustice pour un monde meilleur.

C|F|J|P
CENTRE DE FORMATION
À LA JUSTICE ET
À LA PAIX

Frais : Gratuit

Des questions ? Besoin d’informations ?

Contact